La vie des pattes de velours.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VOUS AIMEZ LES CHATS !! VENEZ NOUS REJOINDRE
VOUS VOULEZ ACQUERIR UN CHAT ? PENSEZ A L'ADOPTION DANS UN REFUGE

Partagez | 
 

 Précautions à propos du phoque aperçu dans la Dordogne

Aller en bas 
AuteurMessage
Poupette
FONDATRICE
FONDATRICE
avatar

Messages : 3427
Emploi/loisirs : Mes chats
Humeur : Un caractère de chat

MessageSujet: Précautions à propos du phoque aperçu dans la Dordogne   Jeu 14 Avr - 13:03

Précautions à propos du phoque aperçu dans la Dordogne


Un veau marin a été observé sur les berges de la Dordogne (6/4/11). Une présence insolite qui ne surprend guère les spécialistes, qui fournissent quelques explications à 30millionsdamis.fr et... quelques recommandations aux curieux séduits par l’animal, espèce protégée en France.

Précautions à propos du veau marin aperçu dans la DordogneAperçu une première fois dans le département de la Dordogne à Port-Sainte-Foy, au début du mois d’avril, puis quelques jours plus tard près du futur pont de Prigonrieux, un veau marin - et non un phoque gris, comme l’ont pensé de nombreux confrères - est depuis quelques jours au cœur des discussions. L’animal qui pèserait selon les premières observations 80 kg pour 1,80 m de long, soit un bon poids, semble avoir élu domicile sur les berges de la Dordogne, située à plus de 200 kilomètres du littoral atlantique. Curieux pour une espèce que l’on rencontre habituellement... en Normandie, en Bretagne, en Picardie et dans le Nord-Pas-de-Calais.

Poussé par la curiosité ?

Pourtant, selon Sami Hassani, responsable du laboratoire de recherche sur les mammifères marins à Océanopolis à Brest (29), la présence de ce veau marin, appelé également phoque commun, n’est pas si exceptionnelle : « Il s’agit d’une espèce qui entre facilement dans les estuaires et les ports qui sont proches des zones sablonneuses, précise-t-il. Il est assez fréquent d’en voir remonter les cours d’eau. » Ce qui surprend davantage le spécialiste, c’est le lieu où a « atterri » l’animal : « La colonie la plus méridionale est située sur la baie du Mont-Saint-Michel, poursuit le scientifique. Il est donc plus étonnant de l’avoir retrouvé dans cette zone. »

A l’origine de ce voyage, la recherche de nourriture bien sûr, mais aussi une bonne dose de curiosité. « Les poissons qu’il peut trouver dans la Dordogne lui ont parfaitement convenu, et l’envie d’explorer un nouveau territoire a sans doute fait le reste » confirme Sami Hassani. Et cette escapade peut durer : cet animal plutôt solitaire en mer, qui rejoint la colonie pour se reproduire et se reposer, ne craint pas l’isolement.

Ne pas déranger !

« Il a de bonnes dents et de bonnes griffes. Il n'hésitera pas à s'en servir s'il se sent agressé.

S. Hassani, Océanopolis

Les berges de la Dordogne sont un lieu apprécié des promeneurs, et leur fréquentation va s’accentuer à l’arrivée des beaux jours. Comme le rappelle le quotidien Sud Ouest, la venue de cet animal attire les curieux. Pourtant, loin de l’image pacifique qu’il dégage, le veau marin reste un animal sauvage : « Il a de bonnes dents et de bonnes griffes, confirme Sami Hassani. Il n’hésitera pas à s’en servir s’il se sent agressé. » C’est en outre une espèce protégée en France depuis 1972 - on ne peut la chasser - et elle bénéficie d'une protection totale depuis 1995. Par conséquent, il est interdit de la déranger ou de la perturber.

Combien de temps ce veau marin restera-t-il dans les eaux douces de la Dordogne ? « S’il se plaît, que la nourriture ne manque pas et qu’il est tranquille, ce séjour peut durer longtemps », estime M. Hassani. Le centre de recherches scientifiques Océanopolis a ainsi déjà été confronté à ce type de cas : en 2000, un veau marin sauvé par ses soins avait élu domicile dans l’estuaire de la Rance, et ce malgré une tentative de réintroduction auprès de sa colonie, dans la baie du Mont-Saint-Michel. Cela fait à présent plus de 10 ans que L9 994 - c’est son nom - s’ébat dans les eaux bretonnes sans manifester la moindre envie de rejoindre ses congénères.

Article publié le : 13-04-11

30 Millions d'Amis


CHAQUE CHAT EST UN CHEF D'OEUVRE - Léonard de Vinci.

Revenir en haut Aller en bas
http://chezmoussetcloe.forumactif.com
 
Précautions à propos du phoque aperçu dans la Dordogne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fondations sous cloisons lourdes internes: précautions?
» 2 ou 3 choses méconnues à propos des arbres...
» A propos d'Aster... A. Cordifolius Silver Spray
» [A propos de Roses...]
» A propos d'Acer....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Mouss et Cloé :: Chez Mouss et Cloé :: MOUSS ET CLOE PARLENT :: LE PETIT JOURNAL ANIMALIER DE MOUSS ET CLOE-
Sauter vers: