La vie des pattes de velours.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VOUS AIMEZ LES CHATS !! VENEZ NOUS REJOINDRE
VOUS VOULEZ ACQUERIR UN CHAT ? PENSEZ A L'ADOPTION DANS UN REFUGE

Partagez | 
 

 Quel avenir pour les tortues marines ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Poupette
FONDATRICE
FONDATRICE
avatar

Messages : 3426
Emploi/loisirs : Mes chats
Humeur : Un caractère de chat

MessageSujet: Quel avenir pour les tortues marines ?   Mar 30 Nov - 15:06

Quel avenir pour les tortues marines ?

Sur l’ensemble de la planète, les tortues marines sont menacées de disparition. One Voice dénonce leur exploitation menée par certains pays et s’oppose au projet de loi du gouvernement polynésien visant à rétablir la pêche des tortues marines pourtant entièrement protégées depuis 1990.

Etat des lieux

Toutes les tortues marines sont menacées d’extinction principalement à cause du braconnage, de la pollution et de la dégradation de leurs sites de ponte. Il existe peu de données fiables sur leurs effectifs mais une inquiétante tendance à la baisse est observée sur tous les continents et pour toutes les espèces.

Une annonce choc

Contre toute attente, c’est au cours du 1er symposium international sur les tortues marines qui s’est tenu à Moorea en octobre 2010, que la chargée de la biodiversité marine pour la direction de l'environnement a officiellement annoncé « l'ouverture prochaine de quotas de pêche à la tortue ».

Des dérogations inquiétantes

La Polynésie française, qui recense 5 des 8 espèces existantes, devrait permettre d’ici le début de l’année 2011, le « prélèvement » de tortues dans certains cas de figure. Seront concernés les pêcheurs professionnels dans le cadre de leurs besoins alimentaires en mer, les habitants de certaines îles confrontés à des problèmes de dessertes engendrant des difficultés alimentaires, et enfin des associations légalement constituées, en vue d’activités récréatives… une brèche béante dans la protection des tortues.

Manque de données

La mise en place de quotas de pêche impliquerait de connaître d’une part parfaitement l’état des populations actuelles de tortues ainsi que les quantités consommées et d’autre part de faire respecter les lois ; deux sujets phares du récent symposium qui restent encore à mettre en place.

Initiatives trop rares

Au nord de la Colombie, l'ethnie wayuu, habituée depuis toujours à manger des tortues, base de l’alimentation déjà employée par leurs ancêtres, ont décidé de ne plus pêcher l'animal menacé de disparition. Ayant pris conscience de la raréfaction des tortues, ils renoncent à leurs traditions et tentent de mettre en place des actions de conservation afin de « les sauvegarder pour se sauver aussi ». Si cette initiative est à encourager, ce n’est malheureusement pas le cas de toutes les nations.

Pillage des œufs au Costa Rica

Le Costa Rica, pays vert ? La question se pose lorsque l’on découvre les clichés montrant le pillage des œufs par les populations locales dès les premières « arribadas », arrivées massives de 3 000 à 170 000 femelles venant pondre sur les plages de juin à novembre. Au cours de cet événement très touristique et soi-disant contrôlé par les autorités, près de 500 000 œufs, chiffre officiel, sont « prélevés » sur les 1er pontes. Ces œufs sont normalement destinés à l’usage des populations locales et leur exportation est interdite.

Braconnage officiel

Bien évidement, le nombre d’œufs est sous estimé et la « récolte » serait destinée à un marché chinois très en demande. Le gouvernement du Costa Rica cautionne ce trafic au point d’estampiller les œufs d’un label vert qui certifie aux Chinois l’obtention d’œufs issus d’une production écologique et durable…

Avenir des populations

Un tel pillage n’est pas sans conséquences sur la survie des espèces. Entre les prédateurs naturels et le pillage par l’homme, un œuf sur quelques milliers seulement donnera une tortue adulte ! Celle-ci peut mettre jusqu’à 50 ans avant de se reproduire…si elle a réussi à échapper à ses prédateurs naturels mais aussi aux pêcheurs, aux filets des chaluts et aux sacs plastiques qu’elle confond avec les méduses…

Agir

Les tortues marines ont une histoire qui remonte à plus de 100 millions d’années. Ne les laissons pas disparaître sous nos yeux sans rien faire :

- Pour agir, signez la pétition contre le retour de la pêche à la tortue.

http://www.petitionenligne.fr/petition/non-au-retour-de-la-peche-a-la-tortue-en-polynesie-francaise/321

- Vous pouvez aussi écrire à l’ambassade du Costa Rica pour protester contre la « récolte » et le commerce avec la Chine menaçant la survie des tortues marines :

Monsieur l’Ambassadeur du Costa Rica
4, Square Rapp
75007 Paris

One Voice


CHAQUE CHAT EST UN CHEF D'OEUVRE - Léonard de Vinci.

Revenir en haut Aller en bas
http://chezmoussetcloe.forumactif.com
poussinjoli
CHAT SIAMOIS
CHAT SIAMOIS
avatar

Taureau Rat
Messages : 2032
Date de naissance : 23/04/1948
Emploi/loisirs : retraitée
Humeur : bonne d'une façon générale

MessageSujet: Re: Quel avenir pour les tortues marines ?   Mar 30 Nov - 21:07

J'ai signé
Revenir en haut Aller en bas
 
Quel avenir pour les tortues marines ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Mouss et Cloé :: Chez Mouss et Cloé :: MOUSS ET CLOE PARLENT :: LE PETIT JOURNAL ANIMALIER DE MOUSS ET CLOE-
Sauter vers: