La vie des pattes de velours.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VOUS AIMEZ LES CHATS !! VENEZ NOUS REJOINDRE
VOUS VOULEZ ACQUERIR UN CHAT ? PENSEZ A L'ADOPTION DANS UN REFUGE

Partagez | 
 

 Saisie de grenouilles toxiques et protégées en Guyane

Aller en bas 
AuteurMessage
Poupette
FONDATRICE
FONDATRICE
avatar

Messages : 3427
Emploi/loisirs : Mes chats
Humeur : Un caractère de chat

MessageSujet: Saisie de grenouilles toxiques et protégées en Guyane   Jeu 8 Avr - 13:33

Saisie de grenouilles toxiques et protégées en Guyane


PARIS, 3 avr 2010 (AFP) - Les douanes de Guyane ont saisi cette semaine 44 grenouilles interdites d'exportation, à la fois colorées et toxiques en raison d'un venin contenu dans leur peau, très recherchées par les collectionneurs, a annoncé samedi l'ONCFS.

Ces petits amphibiens à tête jaune (Dendrobates tinctorius), dont la taille peut varier de 3 à 7 cm étaient dissimulées dans des boîtes de pellicules photo cachées dans du linge sale, précise l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) dans un communiqué.

La saisie a eu lieu dans la nuit de jeudi à vendredi, mais le trafiquant, un citoyen allemand d'origine grecque, était surveillé depuis "quelques jours", selon l'Office. Ces grenouilles sont protégées par la Convention sur le commerce international des espèces sauvages menacées d'extinction (CITES) et un arrêté ministériel français en interdit strictement l'exportation hors de Guyane.

Non seulement leur couleur attire les collectionneurs de nombreux pays, prêts à payer 400 euros et davantage pièce, mais en plus elles possèdent une "glande à venin interne à la toxicité plusieurs milliers de fois supérieure à celle de la cocaïne", selon l'ONCFS. "Ces molécules, encore peu étudiées aujourd'hui, sont convoitées par de grands laboratoires pharmaceutiques notamment", et cette forme de piraterie "prend de l'ampleur depuis ces dernières années", insiste l'Office.

Présentes dans tout le bassin amazonien (Brésil, Venezuela, Colombie, Surinam, Colombie...), elles sont utilisées par certaines communautés amérindiennes pour la confection de poisons de chasse ou de guerre. En frottant de mucus de ces grenouilles la peau de jeunes perroquets, là où les plumes ont été précédemment arrachées, l'intoxication de l'épiderme provoque également une repousse de plumes normalement colorées et appréciées pour la confection de parures.

L'ONCFS rappelle que le trafic de faune sauvage se situe au troisième plan mondial, après celui des armes et des stupéfiants.La personne interpellée devait être jugée en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Cayenne.

Article publié le : 03-04-10

Source : 30 Millions d'Amis


CHAQUE CHAT EST UN CHEF D'OEUVRE - Léonard de Vinci.

Revenir en haut Aller en bas
http://chezmoussetcloe.forumactif.com
 
Saisie de grenouilles toxiques et protégées en Guyane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Mouss et Cloé :: Chez Mouss et Cloé :: MOUSS ET CLOE PARLENT :: MOUSS ET CLOE SORTENT LEURS GRIFFES...-
Sauter vers: